Rateau et Tovar, 2019, “La formalisation des récupérateurs à Bogota et Lima : reconnaître, réguler puis intégrer ?” EchoGéo[En ligne], 47

Capture d’écran de l’article en ligne :
https://journals.openedition.org/echogeo/16562

Bonjour à tous,

Avec Luisa Tovar, nous avons le plaisir de vous annoncer la parution de notre article en français et en anglais pour le numéro 47 d’EchoGéo sous la référence :

  • Mélanie Rateau et Luisa Tovar, « La formalisation des récupérateurs à Bogota et Lima : reconnaître, réguler puis intégrer ? », EchoGéo[En ligne], 47 | 2019, mis en ligne le 21 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/echogeo/16562
  • Mélanie Rateau et Luisa Tovar, « Formalization of wastepickers in Bogota and Lima: Recognize, regulate, and then integrate?  », EchoGéo [En ligne], 47 | 2019, mis en ligne le 21 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/echogeo/16614

Luisa Tovar, lftovarc@unal.edu.co, est doctorante en sciences économiques à l’Université Nationale de Colombie.

Mélanie Rateau

Doctorante / PhD Candidate

More Posts

Chapitre d’ouvrage publié

Je vous annonce la publication de :

Rateau Mélanie, 2018, « Expériences de formalisation des récupérateurs à Lima (Pérou) » dans Du rebut à la ressource. Valorisation des déchets dans les villes du Sud., AFD. Agence Française de Développement., Paris, p. 115‑130.
 
Ce chapitre fait partie de l’ouvrage “Du rebut à la ressource. Valorisation des déchets dans les villes du Sud” de l’AFD sous la direction de Sylvy Jaglin, Lise Debout et Irène Salenson, téléchargeable à l’adresse suivante : http://www.afd.fr/fr/du-rebut-la-ressource

Mélanie Rateau

Doctorante / PhD Candidate

More Posts

Intervention pour “La gouvernance des projets soutenables dans les villes du Sud”

Je tiens à remercier l’association Echo’logik de m’avoir offert la possibilité de présenter mes recherches le 15 janvier 2019 dans le cadre de la Semaine des Villes Durables à Sciences Po Bordeaux.

Il s’agissait de questionner la gouvernance des projets de développement durable, notamment via la diversification des modes de fourniture des services urbains : la formalisation des récupérateurs informels de déchets recyclables à Lima et à Bogota, puis les configurations de fourniture d’électricité à Cotonou et à Ibadan.

Mélanie Rateau

Doctorante / PhD Candidate

More Posts

Intervention “De l’informalité des récupérateurs de déchets à l’innovation socio-institutionnelle : quelle formalisation ?”

Bonjour à tous,

Hier, vendredi 12 janvier 2018, à l’Université d’Angers, j’ai eu l’opportunité de partager mon travail sur la valorisation des déchets en Colombie et au Pérou grâce à l’intégration des acteurs “informels”.

“Durant de nombreuses années, les politiques publiques de gestion des déchets ont mené des actions de répression contre les acteurs du recyclage informel. Au Pérou, depuis la Loi du Reciclador de 2009, les politiques publiques se positionnent en faveur d’un recyclage inclusif, au moyen de l’intégration des récupérateurs de déchets, jusque-là informels. Ainsi, les districts de Lima expérimentent diverses modalités d’implantation de la Loi pour mettre en place la collecte sélective tout en formalisant les récupérateurs (RATEAU, 2017). En Colombie, le processus est différent. Les récupérateurs ont obtenu leur reconnaissance et leur intégration à la gestion municipale suite à une action en justice. La Cour Constitutionnelle, par l’arrêt n°275 de 2011, oblige Bogotá à intégrer les récupérateurs, à les rémunérer au même titre que les prestataires de la collecte des déchets municipaux et à leur réserver la collecte des déchets recyclables.

En mobilisant les concepts d’innovation socio-institutionnelle (BERNAL ET ROBERTSON, 2016 ; DELPEUCH, 2017 ; PAULRE, 2016) et d’informalité (GUNSILIUS ET AL., 2011 ; GUPTA, 2012), l’objet de la communication proposée sera de questionner le transfert de la récupération informelle des déchets vers une politique publique innovante de collecte sélective. Quelles sont les conditions de ce transfert : par la contrainte ou l’incitation ? Comment les politiques publiques se l’approprient-elles ? Comment la normalisent-elles et la réajustent-elles pour proposer un nouveau service public ? Existe-t-il divers modèles de formalisation ? D’après des études empiriques conduites en 2015 et 2016, la communication démontrera qu’à Lima, la formalisation des récupérateurs est souple reposant sur un statut associatif. À Bogotá, à l’inverse, la formalisation expérimentée est plus rigide, répondant aux règles de constitution entrepreneuriale. Les récupérateurs sont appelés à se constituer en entreprise prestataire de service ayant la capacité de répondre aux appels d’offre municipaux.”

Références :
Bernal, M. , & Robertson, D. (2016). Conferencia Magistral – Innovación Social en Gobierno por María Elisa Bernal. (Video). Bogotá: Facultad Arquitectura y Diseño – Universidad de los Andes. http://vimeo.com/154602170

Delpeuch, T. (2017). “L’innovation institutionnelle: une entreprise politique à base d’emprunts extérieurs”, Quaderni [En ligne], n° 91. URL: http://quaderni.revues.org/1011

Gunsilius, E., Chaturvedi, B. & Scheinberg, A. (2011). The economics of the informal sector in solid waste management. Fráncfort: GIZ.

Gupta, S. K. (2012). “Intégrer le secteur informel pour une meilleure gestion des déchets”. Secteur Privé et Développement, n°15, Paris: Proparco, AFD. 12-15.

Paulré, P. (2016). “L’innovation dans les sociétés contemporaines. Mises en perspective”, Quaderni [En ligne], 91. URL: http://quaderni.revues.org/1006

Rateau, M., (2017), « Conflictos de apropiación de residuos reciclables e innovaciones socioinstitucionales en Lima », Territorios, 26 juillet 2017, no 37, p. 61‑80.

Mélanie Rateau

Doctorante / PhD Candidate

More Posts

Photos exposées pour “La mise en image du rebus”

Deux photos de mes terrains à Lima (Pérou) en 2014 et 2015, font actuellement partie de l’exposition “La mise en image du rebut : matières, corp(u)s et pratiques autour des déchets” du réseau SUD (Sociétés Urbaines et Déchets), projet porté par Claudia CIRELLI et Bénédicte FLORIN, Cité, TERRitoires, Environnement et Sociétés (CITERES).

Lien vers l’exposition photos et plus d’informations sur le projet : https://sud.hypotheses.org/exposition

https://f.hypotheses.org/wp-content/blogs.dir/1668/files/2016/10/Affiche_Expo_Sud.jpg

 

Mélanie Rateau

Doctorante / PhD Candidate

More Posts

Article publié dans “Territorios”

Je vous annonce la publication de :

Rateau, M. (2017). Conflictos de apropiación de residuos reciclables e innovaciones socio-institucionales en Lima. Territorios, (37), 61-80. Doi: http://dx.doi.org/10.12804/revistas.urosario.edu.co/territorios/a.5086

Il s’agit d’un article en espagnol, mais je vous propose une traduction de son résumé :

“Durant de nombreuses années, les politiques publiques de gestion des déchets ont mené des actions de répression contre les acteurs du recyclage informel. Au Pérou, depuis la Loi du Reciclador de 2009, les politiques publiques se positionnent en faveur d’un recyclage inclusif, au moyen de l’intégration des recicladores. En mobilisant les concepts d’innovation socio-institutionnelle et d’appropriation des déchets recyclables, l’objet de cet article est d’affirmer que les modalités d’implantation de la Loi conduisent à la création de modèles de gestion des déchets recyclables innovants qui permettent de diminuer le conflit d’accès à ces déchets entre recicladores formels, mais dans le même temps, ce conflit se déplace du sein des recicladores vers une rivalité entre formels et informels. Il s’avère que, grâce aux innovations socio-institutionnelles, le nouvel intérêt institutionnel pour la collecte sélective n’entraîne pas la création d’un conflit d’appropriation entre le service public et la logique marchande du recyclage, comme ça aurait pu l’être.”

Le texte intégral est accessible en ligne: https://revistas.urosario.edu.co/index.php/territorios/article/view/5086

Mélanie Rateau

Doctorante / PhD Candidate

More Posts