Article publié « Co-production of access and hybridisation of configurations: a socio-technical approach to urban electricity in Cotonou and Ibadan »

Capture d’écran de l’article en ligne : https://www.tandfonline.com/doi/full/10.1080/19463138.2020.1780241

Bonjour à tous,

Avec ma directrice de thèse, Sylvy Jaglin, nous avons co-rédigé un article sur la co-production de l’accès à l’électricité et l’hybridation de la configuration électrique urbaine dans une approche socio technique. L’article intitulé  » Co-production of access and hybridisation of configurations: a socio-technical approach to urban electricity in Cotonou and Ibadan » est publié dans la revue « International Journal of Urban Sustainable Development » en date du 17 juin 2020 et accessible en ligne via ce lien.

Référence de l’article: Mélanie Rateau & Sylvy Jaglin (2020) Co-production of access and hybridisation of configurations: a socio-technical approach to urban electricity in Cotonou and Ibadan, International Journal of Urban Sustainable Development, DOI: 10.1080/19463138.2020.1780241

Résumé en français (traduction personnelle):

« L’article examine la dynamique de l’accès à l’électricité dans deux villes d’Afrique de l’Ouest : Cotonou (Bénin) et Ibadan (Nigeria). Face aux nombreuses difficultés d’approvisionnement par le réseau, les ménages développent des moyens variés d’accès à l’électricité, basés sur différents dispositifs socio-techniques. Dans ce document, nous démontrons tout d’abord que l’accès à l’électricité repose sur des processus de coproduction qui doivent être abordés dans une perspective multi-échelle (du foyer à l’échelle urbaine). Nous soutenons ensuite qu’une attention particulière à la dimension socio-technique et spatiale des accords de coproduction permet d’interpréter les configurations électriques urbaines et leur évolution. Nous montrons ainsi que les processus de coproduction, qui s’appuient sur de nombreux acteurs et technologies pour répondre à une demande croissante et diversifiée d’électricité dans les villes, soutiennent un mouvement d’extension-hybridation des configurations électriques à l’échelle urbaine, offrant ainsi une perspective intéressante sur les évolutions énergétiques en Afrique subsaharienne. »

Abstract:

« The article examines the dynamics of access to electricity in two West African cities: Cotonou (Benin) and Ibadan (Nigeria). Due to poor supply from the grid, households are developing varied ways of accessing electricity, based on different socio-technical dispositifs. In this paper we first demonstrate that access to electricity is based on co-production processes that must be approached from a multi-scale perspective (from the household to the urban scale). We then argue that particular attention to the socio-technical and spatial dimension of co-production arrangements makes it possible to interpret urban electrical configurations and their evolution. We thus show that co-production processes, relying on many actors and technologies to meet a growing and diversified demand for electricity in cities, support an ongoing movement of extension-hybridisation of electricity configurations on an urban scale, thus offering an interesting perspective on power changes in sub-Saharan Africa. »

Mélanie Rateau

Doctorante / PhD Candidate

More Posts